Avec l'art nouveau et l'importance donnée aux ornementations c'est le second âge d'or pour  la mosaïque, La ville de cognac en pleine expansion avec le commerce de son breuvage emblématique n'échappe pas à ce mouvement architectural. Témoin sur la place François 1er et son balcon en rotonde bordée des plus beaux immeubles dont la  brasserie du Coq d'or. Le bâtiment a d'abord abrité un bureau de poste avant de devenir une auberge . C'est de cette époque ,1906, que date la surélévation et le fronton mosaïqué.

 

 

cognac2

Inventorié au patrimoine, la mosaique est attribuée à Maurice Audigier, entrepreneur de la ville.